Priorité aux Personnes plutôt qu'au Profit pendant la COVID-19

31 août, 2020

Selon un récent article de Médecins Sans Frontières Canada, le gouvernement canadien à investit au moins un milliard de dollars canadiens de fonds publics dans la recherche et le développement de tests de diagnostic, de médicaments et de vaccins contre la COVID-19. En tant que nation, nous devrions être fiers de nos contributions à cette importante cause mondiale !

Malheureusement, ce n'est pas parce qu'elles sont financées par des fonds publics que les innovations résultantes seront nécessairement préservées pour la santé publique. En fait, "ces vaccins, médicaments et technologies médicales financés par l'État sont souvent vendus à des entreprises privées, qui décident qui y aura accès et à quel prix" dissent Médecins Sans Frontières Canada.

Ceci est particulièrement inacceptable parce que la COVID-19 est un problème mondial qui touche de manière disproportionnée les personnes et les communautés marginalisées. Au Canada, la Commission canadienne des droits de la personne a souligné que "nous ne pouvons pas oublier ni ignorer les droits et les besoins de les personnes en situation de vulnérabilité" car "cette crise accentue les difficultés et les désavantages vécus par les personnes vivant en marge de la société". En tant que tel, nous ne pouvons pas permettre que les innovations financées par des fonds publics n'atteignent pas ceux qui en ont le plus besoin en rendant ces innovations soit inaccessibles ou inabordables.

Comme le dit très simplement Médecins Sans Frontières Canada: "les fonds publics devraient servir la santé publique et non des intérêts privés".

Pour dire à la ministre de la Santé du Canada que vous souhaitez que tous les médicaments, vaccins et innovations médicales découverts ou mis au point avec des fonds publics soient rendus abordables, accessibles et disponibles pour ceux qui en ont besoin - au Canada et dans le monde entier - signez la pétition en cliquant ici !